Accueil > Culture Irlandaise > Les pulls d’Aran – Pull traditionnel irlandais

Les pulls d’Aran – Pull traditionnel irlandais

Les pulls d’Aran – Pull traditionnel irlandais
4.5 2 votes

Produit depuis maintenant plus de 100 ans, le pull d’Aran (ou aussi appelé le Pull Irlandais) fait parti des souvenirs préférés des voyageurs à leur retour d’Irlande. Portés à l’époque par les pêcheurs d’Aran, ces pulls traditionnels vous tiendront chaud toute l’année et vous rappelleront la douceur de l’Irlande.

Les pulls des îles d’Aran

Le pull Aran est un style de pull traditionnel irlandais qui tient son nom des îles d’Aran sur lesquels il fut pour la première fois produit. Généralement de couleur blanche, ce pull est composé à 100% de laine. Les premières à tricoter le pull irlandais furent les femmes des marins des îles d’Aran. L’idée fut ensuite reprise par des tricoteuses professionnelles qui commencèrent à le vendre à partir de 1892.

La seconde grande caractéristique des pulls Aran est la complexité des motifs et des points de tricot utilisés pour les confectionner. La plupart de ces motifs ont une signification religieuse et un message différent. Le pull en torsade est par exemple mis pour porter chance durant la pêche. Un motif en forme de diamant (ou losange) servira quant à lui à apporter succès, richesse et trésor. Enfin, un pull tricoté en point panier est censé donner l’espoir d’une pêche abondante.

La composition des pulls irlandais

À l’origine, les pull d’Aran étaient confectionnés avec du báinín, un fil fabriqué à partir de la laine de mouton non teinte et qui gardait donc une couleur crème. Cette laine était non-lavée, ce qui fait qu’elle contenait en elle de la lanoline naturelle de mouton, une substance cireuse qui rendait le vêtement imperméable. Les villageois et pêcheurs de l’île pouvaient ainsi garder leurs pulls sur eux et braver n’importe quel climat.  Jusqu’en 1970, le báinín fut tissé par les habitantes de l’île sur des rouets traditionnels. 

En règle général, les pulls Aran sont constitués d’un col rond et de 4 à 6 colonnes de 5-10 cm de largeur et ayant chacune son propre motif. Symétriques par rapport à un axe central, les motifs peuvent également redescendre le long des manches.

L’histoire du Aran Jumper

pull-aran-sweater-vetement-irlande2Le pull Aran tient ses racines des pull Guernsey qui nous viennent des îles britanniques. Pendant plusieurs siècles, les femmes des îles d’Aran s’inspirent de ces pulls et aujourd’hui encore les motifs sont très similaires entre ces deux vêtements. La grande différence se fait dans le processus de fabrication puisque les Guernsey traditionnels sont tricotés à partir d’une laine très fine. C’est dans les années 1900 que les femmes de l’île ont commencé à tricoter ces pulls pour leur famille, mais également pour en faire une source de revenu.

La première réelle commercialisation du Aran Jumper commence dans les années 1940 et celui-ci devient de plus en plus populaire. Dans les années 1950, l’Irlande exporte ses pulls vers les États-Unis, ce qui contribue à la croissance de l’emploi en Irlande. Le tricot devient alors un acteur majeur de l’économie irlandaise et de nouvelles femmes sont formées pour apprendre à tricoter des pulls irlandais. Le succès est tel que dans les années 60, les producteurs sont surpassés par les commandes.

La signification des motifs

 Selon les habitants de l’île, les pulls d’Aran auraient chacun des pouvoirs bien spécifiques. Ainsi les pulls tricoté en :

  • points de blé apporteront croissance à vos affaires
  • points d’astrakan vont rallieront à la nature
  • points nid d’abeille vous porteront chance

On raconte également qu’autrefois, chaque famille disposait de ses propres motifs pour leur « Aran Sweater ». Cela permettait d’identifier plus rapidement le corps d’un mort en cas de noyade. Cette idée vient sans nul doute de la pièce de théâtre irlandaise Riders to the Sea de  J.M. Synge’s, dans laquelle le corps d’un habitant de l’île est identifié grâce aux motifs de son pull. En réalité, il n’existe aucune preuve permettant de dire que cette coutume est vraie. Il existe cependant une tradition qui veut que chaque comté, paroisse ou canton soit identifiable par les motifs de leur pull.

Acheter votre pull irlandais

aran-sweater-pull-femme-blarneyFace à l’importante demande, les entreprises n’ont aujourd’hui d’autre choix que de faire appel aux machines pour tricoter leurs pulls d’Aran. Il existe cependant dans toute l’Irlande des petits artisans locaux qui continuent de vendre des pulls tricotés à la main. Il faudra bien sûr y mettre le prix car la laine y sera de meilleure qualité et chaque produit présentera des motifs plus complexes. 

Si vous souhaitez acheter un Aran Jumper, nous vous conseillons de prendre une taille légèrement en-dessous car les mailles du tricots ont tendances à se desserrer avec le temps. Il faut compter environ 80€ pour un pull irlandais de qualité. Plusieurs coloris vous seront proposés mais beaucoup de voyageurs préfèrent le garder dans ses tons naturels blanc-crème.

Voir aussi

Jack Gleeson, l’acteur irlandais le plus détesté du monde

Jack Gleeson, l’acteur irlandais le plus détesté du monde 1.5 148 votes Surtout connu pour ...

Les prénoms irlandais les plus populaires

Les prénoms irlandais les plus populaires 3.48 69 votes Il n’est pas rare que lorsque ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.