Accueil > Visite > République d'Irlande > Cork > La Péninsule de Beara – La terre des contes de fées
peninsule-beara-cork-irlande-2

La Péninsule de Beara – La terre des contes de fées

Notez cet article !

Perdue dans le sud-ouest de l’Irlande, entre les comtés de Kerry et de Cork, la Péninsule de Beara est un petit paradis protégé par une flore encore sauvage. Autrefois parcourue par les aristocrates du XIXème siècle, c’est un paysage où l’homme n’entre que s’il laisse la modernité derrière lui. Montagnes, baies rocheuses, champs infinis parsemés de tombes anciennes, cette péninsule a beaucoup à offrir à ceux qui prennent le temps de la découvrir.

Routes sinueuses vers un paradis oublié

Si son nom exact, le Ring of Beara, nous donne l’impression d’un cercle parfait qui peut être traversé de bout en bout, ça n’est pas du tout le cas. En réalité, se lancer sur la route de la Péninsule de Beara c’est comme partir à l’aventure sans savoir réellement quand on en reviendra. Impossible d’établir un itinéraire bien précis tant les voyageurs aiment se perdre dans ses plaines et s’arrêter pour contempler ses paysages inimitables où toutes les teintes de verts se mêlent les unes aux autres.

peninsule-beara-cork-irlandeA pied, à vélo ou en voiture, Beara c’est une succession de virages, de montées abruptes et de pentes douces. Tout au long de la route, des animaux en liberté regarde curieusement les touristes. Notez que la péninsule est presque entièrement déserté par l’homme, ici, les vaches à lait sont les principales habitantes. Imperturbables, elles mâchent leurs brindilles du lever au coucher du soleil, en vous surveillant du coin de l’oeil.

Sans conteste, on qualifierait le Ring of Beara de petit paradis que l’on ne s’y tromperait pas. Ceux qui eurent le courage de s’éloigner un peu de la route principale furent rapidement récompensés. A l’intérieur, les contrées sont paisibles, et accompagnés du chant des oiseaux, les moutons paissent tranquillement. Les pâturages sont infinis.

Baies rocheuses et cercles de pierres

Beara - paysage - Irlande - Cork - visite - balade - promenade - Océan Atlantique - côte rocheusesCe que préfèrent en général le touriste quand ils parcourent cette petite boucle, c’est le contraste important qui est marqué entre l’intérieur des terres et les côtes rocheuses qui les entourent. Au centre de l’anneau, le paysage est sauvage et indompté par l’homme, parsemé de petites rivières et de lacs. C’est un réel paysage de contes dans lequel chaque arbre abrite une colonie de fée et chaque trou un leprechaun endormi.

Mais si la flore qui pousse à Beara est si variée et si ses plantes prennent des apparences presque subtropicales, c’est parce que leur croissance est favorisée par le passage du Gulf Stream sur la côte. Une fois arrivé en bord de mer, on respire un air nouveau que les marins apprécient tant. Giflé par des petites bourrasques de vent, l’immensité de l’Océan Atlantique s’étend désormais à vos pieds. En contemplant les aléas de la Mer Atlantique qui se mêle aux couleurs d’un ciel perturbé, vous comprendrez pourquoi on appelle cette péninsule la “Région Arc-en-ciel”.

Un véritable chef d’oeuvre d’harmonie qu’aucun peintre ne saurait reproduire, tant les vues qu’elle offre sur les baies rocheuses de la côte sont à couper le souffle. Cette terre de mythes et de légendes est à visiter lorsque la pluie vient tout juste de cesser pour inspirer les odeurs d’herbe et de tourbe fraîche. Sa côte romantique quant à elle, s’embellit quand le soleil pointe le bout de son nez, illuminant ainsi les ruines des anciens cercles de pierres !

 Photo Credit: washingtonydc 

Voir aussi

IMG_3099

La Forêt de Gougane Barra – Cork

La Forêt de Gougane Barra – Cork 4.33 3 votes Quand on parle du comté ...

black-valley - killarney - cycle tours - Irlande - voyage - vélo - VTT

Killarney en VTT

Killarney en VTT 5 4 votes Vous en entendez parler encore et encore, et on ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.