Accueil > Visite > République d'Irlande > Cork > La Péninsule de Beara – La terre des contes de fées

La Péninsule de Beara – La terre des contes de fées

Notez cet article !

Visiter la péninsule en touriste !

Page 2 - Beara - paysage - Irlande - Cork - visite - balade - promenade - Océan Atlantique - villageBien que la Péninsule de Beara soit principalement déserte, un petit parcours touristique peut être établit pour ceux dont le temps de visite est limité. Tout d’abord, Beara est un endroit très riche en sites historiques. On y retrouve de nombreuses tombes datant de plusieurs milliers d’années, mais aussi des églises plus récentes.

Preuve que les celtes habitaient autrefois ces contrées, des cercles de pierres ainsi que de nombreuses tombes ont résisté au temps et peuvent encore aujourd’hui être admirés par les visiteurs. Située entre les baies de Kenmare et de Bantry, Beara s’étend jusqu’aux environs d’Ardgroom.

Puzzle de plaines parsemées de buissons et d’arbustes, cette vallée est loin d’être plate. Parcourue par une chaîne de montagnes qui plairont aux randonneurs, on peut apercevoir d’un côté les montagnes de Caha et de l’autre les Slieve Miskish Moutains.

  • Adrigole Gateway
  • Castletownbere
  • Dunboy Castle
Adrigole est la porte d’entrée dans la Péninsule de Beara. En prenant la route du Passage de Healy, vous couperez au travers des montagnes de Caha qui s’élèvent à près de 334m au-dessus du niveau de la mer. Serpentant sur les plus hauts sommets, ce sentier a été nommé en l’honneur Tim Healy qui est né près de Bantry.

Page 2 - Beara - paysage - Irlande - Cork - visite - balade - promenade - Océan Atlantique

Après la marche un arrêt s’impose au petite village de Castletownbere. C’est la bourgade principale de la Péninsule, et si elle vous semble minuscule comparée aux autres villes du comté, sachez qu’elle reste le port où l’on pêche le plus de whitefish, le corégone blanc, en Irlande ! C’est aussi le plus grand port naturel au monde.

C’est un très bon endroit à découvrir si vous souhaitez rencontrer du monde et pratiquer des activités en liens avec la mer. De nombreux yachts y sont amarrés et c’est un coin idéal pour pêcher à la ligne ou faire de la planche à voile. Et comme un superbe terrain de golf y a été aménagé, la détente et la bonne humeur emplissent les voyageurs, souvent avides de s’arrêter aux restaurants pour goûter les savoureux fruits de mer de la péninsule.

Reconstruit sur les ruines de l’ancien Château O’Sullivan Beare, détruit lors d’un siège en 1602, Dunboy fut mit sur pieds durant le 19ème siècle. Mélange de différentes cultures, ses architectes ont somptueusement assemblé la forme du château français au style des villas italiennes.

Construit par la famille Puxley, propriétaires jusqu’en 1921, ils tenaient les fortune principalement de trouvailles faites dans les mines d’Allihies. Détruit par un incendie en 1921 et laissé en ruines durant de nombreuses années, il a maintenant retrouvé son apparence passée et a été reconverti en un luxueux hôtel.

Daphné du Maurier, une romancière anglaise, a d’ailleurs beaucoup écrit sur la famille Puxley et sur les mines alentours dans son roman Hungry Hill.

Voir aussi

Nos conseils pour un voyage pas cher en Irlande

Nos conseils pour un voyage pas cher en Irlande5 1 vote[s] Pays voisin de la ...

La Forêt de Gougane Barra – Cork

La Forêt de Gougane Barra – Cork 4.1 7 vote[s] Quand on parle du comté ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.