Accueil > Visite > République d'Irlande > Dublin > La prison-musée de Dublin – Kilmainham Gaol

La prison-musée de Dublin – Kilmainham Gaol

La prison-musée de Dublin – Kilmainham Gaol
4.88 8 votes

La prison de Kilmaingham fait partie intégrante de l’histoire de Dublin. Pendant plus de 120 années, celle-ci a abrité de nombreux détenus, hommes, femmes et enfants, dont les conditions de détentions étaient désastreuses.  Aujourd’hui, la Kilmainham Gaol vous ouvre ses portes. Aurez-vous le courage d’y entrer ?

Des conditions de détentions déplorables

La prison de Kilmainham fut ouverte en 1796 pour remplacer la vieille prison de Dublin. Malgré sa grande modernité pour l’époque, celle-ci offrait d’effroyables conditions de vie pour les détenus. De nombreuses cellules, dont celles de l’aile-ouest, étaient dépourvues de vitres et de fenêtres, ce qui plongeait les prisonniers dans le noir complet.

irlande-dublin-musee-prison-Kilmainham-4Aucune différence n’était faite entre les prisonniers : hommes, femmes et enfants étaient enfermés dans les mêmes cellules. On pouvait retrouver jusqu’à 5 détenus par cellule (28 m²) et ceux-ci n’avaient le droit qu’à une seule bougie toutes les deux semaines pour s’éclairer et se réchauffer. On se doute donc qu’ils vivaient la majeure partie de leur temps dans le noir et le froid.

Des enfants pouvaient parfois être arrêtés et emprisonnés pour simple vol à l’étalage, il est dit que le plus jeune détenu avait seulement 7 ans.  À une époque où l’on se vantait de revendiquer les droits du « sexe faible », les femmes étaient pourtant beaucoup moins bien traitées que les hommes. Alors que ces derniers avaient le droit à des lits de fer pour dormir, les femmes devaient dormir sur de la paille, à même le sol, dans des cellules ou salles communes. 

Kilmainham – Grand lieu d’execution

La Kilmainham Gaol fut également utilisée comme principal lieu d’exécution de Dublin. En effet, de nombreuses pendaisons publiques et privées furent organisées dans ses locaux. À l’origine, les pendaisons avaient lieu devant la prison, face à un public souvent déchaîné. Mais à partir de 1820, les pendaisons, publiques ou privées, furent ramenées à l’intérieur de la prison. En 1890, une petite cellule de pendaison fut spécialement construite au premier étage, entre l’aile Ouest et l’Aile Est.

Surpeuplement de la prison de Dublin

Entre 1845 et 1851, l’Irlande subit la Grande Famine, causée par une infection des pommes de terre. La faim, la panique et la misère entraînèrent les gens à voler pour survivre et la prison se retrouva vite surpeuplée. En prison, les détenus étaient au moins sûrs de trouver à manger et certaines personnes faisaient même exprès de se faire prendre. Face à cette surpopulation, la construction d’une nouvelle aile de 96 cellules avec fenêtre est lancée en 1861 et celle-ci ne sera effective que 3 ans plus tard. Cette nouvelle aile fut construite dans un style victorien, d’où son nom d’Aile Victorienne.

Lieu symbolique de l’insurrection de Pâques

irlande-dublin-musee-prison-Kilmainham-2
Plaque commémorative

En 1916, durant le Lundi de Pâques, 1200 membres de l’armée clandestine irlandaise envahissent les places et monuments de Dublin pour réclamer leur indépendance face à l’Angleterre. Celle-ci répond en envoyant 20 000 soldats et provoque ainsi un énorme massacre dans les rues de Dublin. Suite à cette bataille, appelée les Pâques Sanglantes, de nombreux leaders et membres de la rébellion sont capturés et emprisonnés au sein même de la prison de Kilmainham. Les principaux leaders y furent fusillés tandis que les autres y restèrent enfermés pendant plus de 6 ans.

La prison ne fut désaffectée qu’en 1924 par l’État Libre d’Irlande. Notons qu’Éamon de Valera, troisième président d’Irlande, fut le dernier prisonnier à quitter la prison de Kilmainham. Celle-ci ne fut restaurée que 35 ans plus tard, en 1960, et fut transformée en musée afin de rappeler aux générations futures l’histoire de Dublin. 

Visite de la Kilmainham, prison de Dublin

Aujourd’hui, il est désormais possible de visiter la prison qui est ouverte au grand public. Malgré sa triste histoire, la Kilmainham Gaol est un excellent site touristique à visiter lors de votre passage à Dublin. Entrer dans cet endroit à la fois macabre et magnifique,  c’est aussi entrer dans une toute autre époque où de nombreuses surprises vous attendent. 

La visite de la prison ne se fait que par visite guidée, afin d’éviter tout incident dans ces vieux locaux. La visite inclu un tour guidé et une exposition de photos. Vous pourrez passer par l’aile principale, entrer dans les cellules, passer par les étroits couloirs et contempler son impressionnante cour principale. De quoi se faire des frissons !

  • Adresse : Inchicore Road, Kilmainham , Dublin 8
  • Contact : +353 1 453 5984 – kilmainhamgaol@opw.ie
  • Tarifs
    • Adulte : 6 €
    • Enfant / Étudiant : 2 €
    • Retraité / Groupe : 4 €
  • Site internetwww.heritageireland.ie


Agrandir le plan

Photo Credit: James C Farmer via Compfight cc

Voir aussi

La Forêt de Gougane Barra – Cork

La Forêt de Gougane Barra – Cork 4.33 3 votes Quand on parle du comté ...

Killarney en VTT

Killarney en VTT 5 4 votes Vous en entendez parler encore et encore, et on ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.