Les Quatre Feux Sacrés – Anciennes fêtes celtiques – Lugnasad : Le Festival des récoltes

celtes - musiciennes - jigs - fêtes - celtique - ritesLa dernière des quatre grandes fêtes est Lugnasad, l’Assemblée du dieu Lug, et elle représente le début du déclin de l’été. En effet, nous sommes au mois d’août et la saison sombre n’est plus loin. Elle est aussi appelée Lammas car en saxon cela signifiait le Banquet au pain et les rituels qui y étaient pratiqués mettaient beaucoup en valeur cette grande période de récoltes.

Tous les clans amassaient un maximum de récoltes pour prépare l’hiver, et de nos jours c’est l’une des fêtes qui a le mieux conservé sa place dans la tradition irlandaise. Tous les ans, un certain nombre de Food festivals sont organisés tel que le festival de Westport. Durant cette période, la tradition voulait également que l’on ramasse un maximum de myrtilles pour en faire des petites tourtes appelées Blueberry Pie, et depuis, la tradition est restée !

Avant tout, Lugnasad est organisée en l’honneur de Lug, le grand Dieu de la Connaissance, connu aussi sous le nom de Dieu Soleil qui permet à l’agriculture de prospérer. Pour l’honorer, les celtes organisaient aussi de grands jeux et compétitions sportives.

Sous l’autorité des druides, on célébrait aussi le roi de la région qui avait pour mission de redistribuer équitablement les richesses amassées pendant l’année. C’était une période de paix et d’unification entre les différentes tribus car tous se devaient de célébrer la prospérité du royaume en toute amitié. C’est enfin le moment où tous les problèmes doivent être réglés afin qu’à l’arrivée de l’hiver et de Samhain, aucune rancune ne perdure pendant la période sacrée. On y organisait des mariages auxquels se déplaçaient les plus grands poètes et musiciens de la région.

Article qui pourrait vous intéresser :  Le Camogie, le sport irlandais 100% féminin

Lugnasad est définitivement la fête de l’abondance. On en profite encore pour remercier la terre, mais aussi la lune  pour avoir encouragé la prospérité des cultures pendant toute la saison.