Exporter un cheval en Irlande

  • Trèfle et fer à cheval Tasse à café/cappuccino Pochoirs réutilisables de nombreuses fois Showjumping de dressage équestre Cheval Racing irlandais Irlande ST Patrick de jour

L’Irlande est mondialement reconnue pour sa passion pour les chevaux, notamment en matière de dressage et de courses hippiques. Si vous envisagez d’exporter votre cheval vers l’île émeraude, il est essentiel de se conformer à certaines exigences réglementaires spécifiques. Dans cet article, nous passerons en revue toutes les étapes nécessaires et les informations importantes pour garantir une exportation sans encombre.

Les documents indispensables pour l’exportation

Depuis mai 2014, tout cheval voyageant entre la France et l’Irlande doit être accompagné par plusieurs documents officiels.

Le passeport du cheval

Le premier document obligatoire est le passeport valide du cheval. Ce passeport contient toutes les informations pertinentes sur l’animal et doit toujours accompagner durant le transit.

Certificats sanitaires requis

En plus du passeport, il faut impérativement l’un des deux documents suivants :

  • Un certificat sanitaire officiel délivré par le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Marine.
  • Un document DOCOM émis dans le cadre d’un programme tripartite approuvé.

Considérations sanitaires pour l’exportation

Les mesures sanitaires jouent un rôle crucial lors de l’exportation de chevaux, principalement pour prévenir la propagation de maladies équines.

Informations à inclure dans le formulaire d’analyse

Il est nécessaire de remplir un formulaire d’analyse sanitaire qui inclura des détails tels que  :

  • Nom du cheval
  • Numéro SIRE
  • Numéro UELN
  • Numéro de transpondeur

Pour en savoir plus sur les conditions sanitaires et phytosanitaires d’exportation vers l’Irlande, consultez le site du ministère de l’Agriculture français (Expadon).

Article qui pourrait vous intéresser :  Bon plan vacance : le couchsurfing

Accord tripartite France-Irlande-Royaume-Uni

La coopération entre la France, le Royaume-Uni et l’Irlande facilite grandement les déplacements des chevaux entre ces pays grâce à un accord spécial.

Détails de l’accord

Établi en 2011, cet accord permet à certaines catégories de chevaux d’être exemptées des inspections préalables à l’exportation ainsi que des certifications officielles. Cela simplifie considérablement les procédures pour ceux qui respectent les critères définis par l’accord tripartite.

Étapes finales avant l’expédition

Afin d’assurer que tout soit en ordre pour le départ, voici un rappel des actions à effectuer :

  1. Vérifiez tous les documents nécessaires et assurez-vous qu’ils sont bien valides.
  2. Procurez-vous un certificat sanitaire ou un document DOCOM selon le cas.
  3. Remplissez le formulaire d’analyse avec toutes les informations requises.
  4. Prenez contact avec les services vétérinaires compétents pour toute question supplémentaire.

Exporter un cheval en Irlande peut sembler compliqué au premier abord, mais en suivant minutieusement toutes les étapes mentionnées et en respectant les exigences légales, vous pouvez garantir un processus fluide et sans stress. Restez informé des régulations en vigueur et préparez-vous adéquatement pour assurer la santé et le bien-être de votre animal durant son voyage.