Accueil > Culture Irlandaise > Les Quatre Feux Sacrés – Anciennes fêtes celtiques

Les Quatre Feux Sacrés – Anciennes fêtes celtiques

Les Quatre Feux Sacrés – Anciennes fêtes celtiques
2.4 5 votes

Autrefois, l’année celtique était divisée en 2 parties: la saison claire et la saison sombre. Marqué par les solstices d’été et d’hiver, des fêtes druidiques étaient organisées 4 fois dans l’année et restent encore aujourd’hui ancrées -parfois implicitement – dans la culture des populations celtes. Comme ces fêtes religieuses correspondent à peu près à nos différentes saisons actuelles, on remarque que beaucoup de festivals irlandais leur sont dédiés.

Les Quatre Albans: Les grandes cérémonies celtiques

Correspondant approximativement à nos quatre saisons, on compte quatre grandes cérémonies celtiques. Au deux solstices se trouvent Samhain qui représente le début de la saison sombre, et Beltaine qui ouvre la saison claire. Entre elles deux ont lieu Imbolc et Lugnasad. A l’origine, on appelait ces quatre parties de l’année les Quatre Albans.

Samhain: la période sombre et le début de la nouvelle année

samhain-feu-sacré-fete-hiver-halloweenÉtrangement, le mot “Samhain” qui correspond à la fête de l’hiver est en fait relié au mot irlandais samhradh qui signifie “summer” soit “été”. Un grand débat agite encore les linguistes, mais les celtes de France sont catégoriques: Samhain correspondrait à “Samonios”, le mois lunaire. Ce serait donc le “Summer’s end”, la fin de l’été.

Samhain est la fête qui correspond à notre actuel Halloween et ceux qui ont visité l’Irlande à la fin du mois d’Octobre auront pu constater à quel point cette fête est importante pour les irlandais. Selon les traditions païennes, Samhain était la date où les nuits devenaient plus longues que les jours. Les dernières pommes étaient donc cueillies et l’année entrait de nouveau dans sa période sombre. Aussi appelé Samhiunn ou Hallow’een, ce festival est parfois appelé “Tri Nox Samoni”, soit les “trois nuits de fin d’été”.

A l’origine, on célébrait cette fête le 1er Novembre c’est pourquoi beaucoup la considère comme l’ancienne Toussaints. Toutefois, il arrivait qu’elle dure environs une semaine en commençant trois jours avant et terminant trois jours après le 1er Novembre. C’est ce qu’on appelle une fête de transition, un portail vers la nouvelle année durant lequel l’Autre Monde (le Tir na Nog) est ouvert. Les humains et héros qui souhaitaient s’y aventurer nécessitaient souvent l’aide d’une Banshi, intermédiaire entre les deux mondes.

Pendant cette semaine de festivités, tous les celtes se devaient de participer, d’arrêter leurs combats et de stopper les conquêtes. On éteignait aussi tous les feux des foyers et il est dit que pour les allumer de nouveau, il fallait emprunter une flamme du Feu Sacré du Grand Chef des Druides, qui résidait sur la Colline de Tara. C’était aussi la fin des récoltes pour les agriculteurs. Samhain signifie “réunion”, ainsi, la famille et la notion de société en tant que groupe étaient mise au premier plan. Banquets, courses de chevaux, foires et grands marchés étaient organisés dans tout le pays pour l’occasion, et bien sûr, les rites druidiques des Feux Sacrés, ces grands feux de joie, étaient organisés.

C’était une période où on disait du temps qu’il n’existait plus, et qu’ainsi les fées et autres êtres surnaturels entraient sur la terre des hommes. Les guerriers et chefs de famille se devaient donc aussi de rentrer chez eux pour protéger leurs proches et exercer de nombreux rites secondaires destinés à éloigner les forces maléfiques telles que Stingy Jack.

En tant que portail, Samhain n’appartenait ni à l’été ni vraiment à l’hiver. Le temps y était figé et les celtes étaient encouragé à profiter des derniers moments d’été au maximum pour n’avoir aucun regret pendant la saison froide.

Voir aussi

Jack Gleeson, l’acteur irlandais le plus détesté du monde

Jack Gleeson, l’acteur irlandais le plus détesté du monde 4.89 19 votes Surtout connu pour ...

Les prénoms irlandais les plus populaires

Les prénoms irlandais les plus populaires 4.89 44 votes Il n’est pas rare que lorsque ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.