Accueil > Culture Irlandaise > L’histoire de l’Irlande en vidéo intuitive

L’histoire de l’Irlande en vidéo intuitive

L’histoire de l’Irlande en vidéo intuitive
4 1 vote

A propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que nous partageons avec vous cette vidéo d’un jeune auteur du Donegal: John Ruddy. Artiste polyvalent, John est lui-même un personnage très intéressant. Acteur, comédien, illustrateur, musicien et fan incontesté de J.R.R. Tolkien, il gagne progressivement en notoriété dans sa région mais également dans la capitale où il a joué à plusieurs reprises l’adaptation irlandaise de l’œuvre « The 39 steps« .

Il y a quelques semaines, John Ruddy a lancé un petit dessin animé basé sur son fameux personnage de BD Manny Man. Ce court-métrage retrace toute l’histoire de l’Irlande de 7000 av. J.-C. à aujourd’hui en seulement 6 minutes. Nous voyons ainsi défiler un nombre impressionnant de dessins sur un fond de narration rapide et de petits bruits d’onomatopées. L’histoire de l’Irlande nous est ainsi racontée de façon amusante et intuitive et nous en apprend beaucoup sur le passé de ce merveilleux pays.

A peine quelques heures après le lancement de cette vidéo (cf. page suivante), John a découvert à sa grande surprise que celle-ci plaisait beaucoup et était énormément partagée sur la toile. Aujourd’hui la vidéo comptabilise plus de 100 000 vues.

L’histoire de l’Irlande : les grandes étapes

  • La Bataille de  Clontarf (1014) :  Brian Boru, empereur d’Irlande, bat et repousse les vikings de l’Irlande.
  • Le marriage de Aoife et Strongbow (1170) : Grande étape dans le commencement de l’invasion de l’Irlande par les Normands
  • La Bataille de Kinsale (1601) : l’Irlande se hisse devant la domination anglaise aux côtés de l’Espagne. Cette bataille annonce la fin de la conquête anglaise.
  • La Fuite des Comptes (1607) : Les comtes d’Irlande sont forcés à fuir par la royauté britannique des Tudor, ce qui marque l’occupation britannique de l’Irlande.
  • Battle of the Boyne (1690) : Jacques II perd face à son adversaire au trône Guillaume III ce qui entraînera la rébellion Jacobite qui tentera de remettre Jacques II sur le trône.
  • Insurrection de Pâques (1916) :  Grande rébellion sanglante au cœur de Dublin pour contrer l’union de Dublin avec la Grande-Bretagne.
  • Indépendance de la République d’Irlande (1921) : Négociation entre le gouvernement britannique et les dirigeants nationalistes irlandais entraînant l’indépendance de l’Irlande du Sud.
  • Bloody Sunday (30 janvier 1972) : 13 opposants à l’occupation de l’Angleterre en Irlande du Nord se font tuer par l’armée britannique ce qui marque à jamais les esprits des irlandais.
  • Grève de la faim (1981) : Des prisonniers républicains irlandais se mettent en grève de la faim pour protester contre leur conditions de détention politique et contre le gouvernement de Margaret Thatcher.
  • Accord du Vendredi Saint (1998) : Accord destiné à mettre fin aux trente années d’opposition sanglante entre les opposants et les partisans de l’Irlande du Nord Britannique.

La vidéo

Et voici enfin la vidéo en question. En collaboration avec John Rudy, nous avons créé des sous-titres en français pour mieux comprendre la narration qui est assez rapide. Pour ouvrir les sous-titres, cliquez sur l’icône Sous-titre en bas à droite après avoir lancé la lecture. N’hésitez pas à partager la vidéo et à commenter pour nous donner votre avis. Bon visionnage !

 

Et pour ceux qui n’ont pas réussi à suivre les sous-titres, voici ci-dessous le texte complet de la narration.

Tout d’abord, les hommes de l’âge de pierre construisirent les grandes tombes comme Newgrange , qui est plus âgée que Stonehenge et que les pyramides de Gizeh .

Au moment où la culture celtique arriva en Irlande, le peuple avait oublié qui les avait construit et les expliquèrent avec des superbes histoires de géants, de héros et de fées .

Les Celtes aimaient leur musique, l’art … les bagarre entre eux également … et voler des vaches … beaucoup , pour ne pas mentionner l’invention d’Halloween où ils sacrifiaient des animaux et des gens dans des grands feux afin de garder les esprits loin d’eux et accueillir les morts pour une nuit.

Puis St Patrick amena le christianisme en Irlande. Les premiers chrétiens irlandais incorporèrent très judicieusement les vieilles traditions celtiques dans le christianisme provoquant ainsi la transformation de la déesse Brigid en St Brigit.

Alors que le reste de l’Europe s’effondre après la fin de l’Empire romain , l’Irlande connu l’un des moments les plus productifs de son histoire quand ses moines ont produit de magnifiques livres et trésors. C’est à partir de là que l’Irlande devint connue comme l’île des Saints et des érudits.

Mais les Vikings débarquèrent et ruinèrent tout ! En quelque sorte …

Ils ont pillé les monastères et volé leurs trésors , mais apparemment ils ont tellement aimé l’Irlande que certains d’entre eux ont décidé de rester . Ils créèrent Dublin et la plupart des grands ports de l’île .

Une centaine d’années après la conquête de la Grande-Bretagne, les Normands vinrent en Irlande, après avoir été invité par le roi de Leinster pour l’aider à gagner son trône. Strongbow, le leader Normand arriva, vaincu les Vikings et Irlandais, et devint le nouveau roi de Leinster et commença le règne de la Normandie sur l’Irlande .

Les Normands construisirent les premiers châteaux en Irlande et mirent en place plusieurs villes . Les Irlandais Gaéliques n’étaient pas habiles en construction de villes et de ce fait , lorsque la peste noire atteint l’Irlande, les Normands furent beaucoup plus touchés.

Les Anglais craignaient que les Normands en Irlande deviennent plus en plus irlandais et ils leur interdirent donc de se marier avec les familles irlandaises ou de parler la langue irlandaise . Whoop!

Lorsque le roi Tudor Henri VIII voulut divorcer, il se sépara de l’Église catholique et à son tour dépouilla les églises d’Irlande, saisissant leur or et trésors et en détruisant de nombreux monastères .

Ses filles, la Reine Mary et la Reine Elizabeth I, continuèrent leur règne sur l’Irlande, tentant de coloniser le Laois , Offaly , et Munster , mais les Irlandais étaient trop difficiles à vivre pour les colonisateurs.

Sur ses dernières années, Elizabeth mena une guerre de neuf ans contre les chefs de clans d’Ulster, les derniers rebelles à son encontre. Finalement, Hugh O Neill se rendit et découvrit plus tard qu’elle était morte quelques semaines avant la cession.

Le nouveau roi James I, qui était écossais, fit les choses un peu autrement . Plutôt que de punir les rebelles Rory O Donnell et Hugh O Neill , il fit d’eux des comtes. Les comtes découvrirent bientôt qu’ils avaient peu de pouvoir et décidèrent de quitter l’Irlande pour revenir avec une armée et reprendre le pays . Ils ne sont jamais revenus, et la fuite des comtes laissa l’Irlande libre,  sans plus aucun chefs de clan.

King James organisa la colonisation d’Ulster qui fut victorieuse en grande partie et qui aujourd’hui existe encore. Il y eu des rébellions de la part des natifs, dont de nombreuses furent très sanglantes, dans lesquelles de nombreux colonisateurs furent massacrés .

La nouvelle de ces massacres atteint l’Angleterre et les gens se consternèrent. En Angleterre, Oliver Cromwell, un puritain, réclame l’exécution du roi d’Angleterre et provoque la guerre civile anglaise. Après avoir agit en Angleterre, il posa ses yeux sur l’Irlande .

Sa campagne en Irlande provoqua mort et destruction. S’en suivit la plus grande appropriation des terres dans l’histoire irlandaise dans laquelle les natifs furent chassés de leurs terres et contraints d’aller « en enfer ou à Connaught « .

Une fois de plus, la politique anglaise déborda sur l’Irlande quand le roi exilé d’Angleterre Jacques II, qui était catholique, se battit contre le roi protestant Guillaume d’Orange . Guillaume d’Orange vaincu le roi James mais se lassa de la guerre et conclut un marché avec les Irlandais en leur rendant leurs terres. Le gouvernement d’Angleterre n’aimait pas cela et importa les lois pénales qui restreignaient les droits catholiques et presbytériens.

En voyant le succès des révolutions américaine et française, Theobald Wolfe Tone pensa qu’une République était exactement ce dont l’Irlande avait besoin, il mena donc sa rébellion … en vain.

Après cela, l’Irlande fut uniquement dirigée à partir de Londres. Beaucoup de riches anglais saisirent l’occasion pour mettre en place de grands domaines et se faire beaucoup d’argent. A ce moment Dublin devint l’une des plus belles villes des îles britanniques et la plupart des grands bâtiments furent construits au cours de cette période géorgienne .

Les catholiques commencèrent à obtenir des droits grâce à l’émancipation catholiques et Daniel O’Connell.

Le pauvre natif irlandais, dépend à cette époque de la pomme de terre et la chute des cultures entraîne des millions de morts par maladie et famine. Beaucoup quittent le pays pour l’Angleterre et l’Amérique pendant que les prisonniers sont envoyés en Australie. La population n’a jamais été rétablie depuis la Grande Famine.

La tragédie entraîne une protestation du peuple qui cherche à retrouver son autonomie une fois de plus. La Renaissance Gaélique ramène alors la langue, la culture et la fierté irlandaise .

La demande d’indépendance grandi en Irlande, sauf dans le Nord protestant qui avait signé le Pacte d’Ulster, menaçant d’une guerre ouverte contre le Sud. Les deux parties commencent à former des groupes de volontaires pour préparer les combats .

L’indépendance était prête jusqu’à ce qu’une bande de Serbes abattent un prince autrichien, entraînant la Première Guerre mondiale . L’indépendance fut donc suspendue en Irlande pendant que la Grande-Bretagne participait à la guerre emmenant avec elle de nombreux Irlandais.

Ne sachant pas quand la guerre pourrait finir, un groupe d’irlandais dirigé par Padraig Pearse organisa une rébellion alors que les Britanniques sont distraits par la guerre. Les “Pâques Sanglantes” sont centrées sur Dublin et, finalement, les Britanniques surpasseront les rebelles et détruiront la moitié du centre de Dublin. L’exécution des dirigeants irlandais capturés conduit à une augmentation du soutien à la cause républicaine irlandaise.

Quelques années plus tard l’Armée Républicaine Irlandaise mène une guérilla contre les Britanniques, les conduisant à une impasse. Pendant les combats, l’île fut divisée et l’Irlande du Nord fut créé .

Michael Collins négocie un traité avec les Britanniques pour créer un État libre d’Irlande toujours fidèle à la Couronne. Le traité fut adopté mais  Eamon De Valera lance une guerre civile irlandaise qui fut une guerre dure et amère entre irlandais. L’opposition l’emporte au détriment d’un grand nombre de pertes, dont celle de Michael Collins.

Au cours des décennies suivantes, le gouvernement de l’État libre s’écarte de la Communauté des nations britanniques, en restant neutre durant la Seconde Guerre mondiale et devient finalement la République d’Irlande.

En voyant la marche des droits civiques aux États-Unis, les catholiques d’Irlande du Nord protestent contre la discrimination. Malheureusement, les manifestations pacifiques dégénèrent et le conflit nord-irlandais débute. Heureusement grâce à de nombreux pourparlers de paix et de réconciliation, l’Irlande du Nord part vers un avenir plus pacifique.

Pendant ce temps, la République d’Irlande rejoint l’Union Européenne et son économie commence vraiment à se développer dans la période du Tigre celtique. Celle-ci n’était cependant pas faite pour durer avec la chute des banques et du secteur de la construction pendant la Récession Internationale.

Nous continuons aujourd’hui de garder le moral. Il y a toujours de la lumière au bout du tunnel. Nous avons notre musique, notre culture aussi longtemps que nous pouvons en profiter.  

Gardons le sourire !

Voir aussi

Jack Gleeson, l’acteur irlandais le plus détesté du monde

Jack Gleeson, l’acteur irlandais le plus détesté du monde 4.89 19 votes Surtout connu pour ...

Les prénoms irlandais les plus populaires

Les prénoms irlandais les plus populaires 4.89 44 votes Il n’est pas rare que lorsque ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.