Accueil > Visite > République d'Irlande > Dublin > Le cimetière de Glasnevin

Le cimetière de Glasnevin

Le cimetière de Glasnevin
4 2 votes

Le cimetière de Glasnevin, officiellement connu sous le nom de Prospect Cemetery, est le plus grand cimetière d’Irlande avec pas moins de 1,5 million de tombes. D’une superficie de 124 hectares, on le retrouve dans le quartier de Glasnevin, au nord de Dublin. Vieux de 200ans, ce cimetière représente un réel plongeon dans le passé de l’Irlande.

Visite du cimetière de Glasnevin

Le cimetière de Glasnevin est un véritable musée à ciel ouvert nous permettant de contempler l’évolution des monuments funéraires à travers le temps. Depuis 200 ans, les tombes et sépultures cimetière-glasnevin-dublin-irlande-3s’accumulent le long des allées, nous permettant ainsi de contempler des chefs d’œuvres d’architecture très inattendus !

Durant votre visite du cimetière, vous serez sûrement amenés à découvrir ses hauts-murs et ainsi que ses tours de guet. Elles ont été construites pour surveiller l’intrusion des bodysnatchers, des malfrats qui déterraient les corps afin d’en récupérer les objets de valeur ou les revendre aux médecins scrupuleux. Autrefois, les gardiens disposaient de plusieurs chiens qui, la nuit, parcouraient tout le cimetière pour surveiller les tombes.

Enfin à l’entrée du cimetière, nous retrouvons deux monuments mémoriaux retraçant la liste complète des 208 militaires irlandais morts au service des forces de Commonwealth, pendant les deux grandes guerres mondiales.

L’histoire du cimetière de Glasnevin

Daniel-O'Connell-cimetière-glasnevin-dublin-irlandeAvant sa construction, les irlandais catholiques ne disposaient d’aucun endroit où enterrer leurs morts. Ainsi, les catholiques prirent l’habitude d’enterrer leurs défunts dans les cimetières protestants en faisant la messe à leur façon. Cette situation dura jusqu’en 1823 lorsqu’un sacristain protestant blâma un prêtre catholique de procéder à une version limitée de la messe funéraire. Suite à cette accusation, Daniel O’Connell, un grand politicien défendeur des droits catholiques, lança une campagne et prépara un avis juridique afin de démontrer qu’aucune loi n’interdisait aux catholiques de prier pour leurs morts. Il alla même plus loin en demandant la construction d’un cimetière catholique où ils pourraient enterrer leurs défunts dans le respect des traditions.

Le cimetière ouvrit ainsi ses portes pour la première fois le 21 Février 1832. La première tombe érigée fut celle du jeune Michael Carey, un petit enfant de 11 ans qui vivait dans la Francis Street de Dublin. À l’origine, ce cimetière était appelé le Prospect Cemetery, en référence au quartier Prospect qui l’entourait. Au fil des années, celui-ci s’est étendu sur le côté sud de la route Finflas, puis donna naissance à une nouvelle section, appelée Saint-Paul. Le cimetière est ainsi passé de 9 hectares de terrain à plus de 124 hectares aujourd’hui.

De nos jours, la messe catholique a lieu tous les dimanches à 9h45, avec la présence des membres du clergé de la paroisse. De plus, chaque année une bénédiction annuelle des tombes est organisée. Une tradition qui perdure depuis 1832.

De nombreuses personnalités enterrées

cimetière-glasnevin-dublin-irlande-2Le cimetière de Glasnevin accueille un grand nombre de personnalités dont la plupart sont des personnalités politiques qui ont marqué l’histoire de l’Irlande. Parmi eux nous se trouvent: Daniel O’Connell, Charles Stewart Parnell, Michael Collins, Éamon de Valera, Arthur Griffith, Maud Gonne, Roger Casement, la Comtesse Constance Markievicz, Seán MacBride (fondateur d’amnesty international et prix nobel de la paix) ainsi que Frank Duff (fondateur de la légion de Marie).

Dans ce cimetière, nous retrouvons également de grands artistes irlandais comme par exemple Brendan Behan (écrivain-poète), Christy Brown (peintre-poète) ou encore Luke Kelly, le célèbre chanteur des Dubliners.

 Les petits plus du Glasnevin Cemetery

Visite guidée du cimetière : le cimetière propose tous les jours des tours guidés. Sur les pas d’un guide expérimenté, vous profiterez d’une visite historique qui vous donnera plus de précisions sur cet unique lieu victorien.

Un musée interactif : le musée du cimetière est divisé en trois grandes parties : la Cité des Morts, la Gallerie Prospect et la Galerie Milestone. À l’intérieur, des expositions interactives vous en diront davantage sur tous ceux qui sont enterrés dans le cimetière de Glasnevin.

Le Tower Café : très apprécié par les visiteurs du cimetière, le Tower Café propose gâteaux, cafés, scones, salades et sandwiches faits maison. Une cuisine excellente dans une ambiance très conviviale et accueillante !

Jardins Botanique : ouverts depuis peu, les jardins botaniques de Glasnevin sont situés le long de la paroi, à l’entrée du Prospect Square se situant au bout du cimetière.

Informations Pratiques

  • Accès
  • Tarifs
  • Horaires

Musée : 4€

Musée + Visite Guidée : 8€/personne – 25€/famille (2 ad. + 2 enf.)

Visite audio du cimetière (MP3) : 10€

Musée :

  • Du Lundi au Vendredi : 10h-17h
  • Samedi, Dimanche et Vacances : 11h-17h

Visites Guidées : Tous les jours, à 11h30, 13h00 ey 14h30

Tower Café :

  • Du Lundi au Dimanche : 10h00 – 17h00
  • Petit-déjeuner : 10h00 – 12h00
  • Dîner : 12h00 – 15h00
  • Thé/Café/Gâteau/Sandwich : 10h00 – 17h00

Photo Credit: infomatique via Compfight cc

Voir aussi

La Forêt de Gougane Barra – Cork

La Forêt de Gougane Barra – Cork 4.33 3 votes Quand on parle du comté ...

Killarney en VTT

Killarney en VTT 5 4 votes Vous en entendez parler encore et encore, et on ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.