Accueil > Culture Irlandaise > Légendes irlandaises: Stingy Jack

Légendes irlandaises: Stingy Jack

Légendes irlandaises: Stingy Jack
5 3 votes

Stingy Jack ou Jack à la lanterne est un personnage très connu en Irlande, mais également en France ! Protagoniste important de la célébration de Halloween, il est à l’origine des lanternes en forme de citrouille que nous créons pour la veille de la Toussaint.

Le pauvre et sournois Stingy Jack

JackStingy Jack était un misérable ivrogne qui passait son temps à jouer des tours aux gens. Connu sous le nom de Jack le radin, tous le savaient tricheur et manipulateur. Durant une sombre nuit de Halloween, il croisa la route du Diable lui-même qui avait entendu parler de sa méchanceté. Jack comprit que le Diable était venu chercher son âme, et avant de le suivre, il demanda s’il pouvait boire un dernier verre. N’ayant aucune raison de refuser, le Diable l’accompagna au pub le plus proche où Jack commanda une bière. Comme Jack n’avait plus un ronds sur lui, le Diable se changea en une pièce de six pence. Toutefois, au lieu de la donner au barman, Jack la laissa tomber dans la poche de son manteau où il gardait constamment une croix en argent. Le Diable, piégé, ne pouvait pas reprendre son apparence normale et Jack le garda emprisonné jusqu’à ce qu’il promette de laisser Jack tranquille pendant les dix prochaines années.

Le Diable accepta et revint dix ans plus tard alors que Jack gisait, saoul, au bord d’une route de campagne. Le Diable, comme promis, venait chercher l’âme de Jack mais celui-ci, réfléchissant rapidement, lui demanda une dernière faveur: « Je vous suivrai, mais d’abord, pourriez-vous me cueillir une pomme de cet arbre ? »Le Diable, n’ayant rien à perdre, sauta jusqu’à la cime de l’arbre et en décrocha une pomme. Immédiatement, Jack déposa des croix tout autour du tronc, empêchant le Diable d’en redescendre. Cette fois, avant de la laisser partir, Jack lui fit promettre qu’il ne viendrait pas chercher son âme lorsqu’il serait sur son lit de mort. N’ayant aucune autre possibilité, le Diable accepta.Sept années passèrent avant que Jack ne s’éteigne. Arrivé devant les Portes du paradis, Dieu refusa de l’y accepter à cause de tous les vices qu’il avait causé durant son existence. Il fut envoyé aux Portes de l’Enfer où le Diable l’attendait. Malheureusement pour lui, Jack apprit qu’il ne pouvait pas entrer car le diable ne revient jamais sur une promesse ! »- Mais où puis-je aller? lui demanda Jack.- Retournes d’où tu viens, répondit le Diable »Le chemin du retour était sombre et venteux, et Jack supplia le Diable de lui donner au moins une lumière pour le traverser. Le Diable, comme cadeau d’adieu, lança à Jack une braise des feux de l’Enfer. Jack la plaça dans un navet creux, sa friandise favorite qu’il avait toujours sur lui. Et depuis ce jour, Jack le Radin est condamné à errer dans le monde des vivants avec un navet en guise de lanterne pour avancer dans les ténèbres.

Voir aussi

Jack Gleeson, l’acteur irlandais le plus détesté du monde

Jack Gleeson, l’acteur irlandais le plus détesté du monde 1.5 148 votes Surtout connu pour ...

Les prénoms irlandais les plus populaires

Les prénoms irlandais les plus populaires 3.48 69 votes Il n’est pas rare que lorsque ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.