Accueil > Culture Irlandaise > Finn Mac Cumaill et le saumon du savoir

Finn Mac Cumaill et le saumon du savoir

Finn Mac Cumaill et le saumon du savoir
4.4 10 votes

Comme on le sait, l’Irlande a la particularité d’avoir un grand nombre de légendes et de contes mythologiques qui font le plaisir des petits et des plus grands. Parmi ces légendes, un nom nous revient souvent à l’oreille, celui de : Finn Mac Cumaill. Le conte qui va suivre est l’une des premières histoires qui retrace la vie de ce géant mythologique et explique comment il est devenu si malin.

Le saumon du savoir 

Il y a de cela très longtemps, le Haut Roi d’Irlande décida de former une armée spéciale constituée de ses plus grands et plus valeureux guerriers. Ce groupe d’élite était connu sous le nom des Fiannas et leur rôle était de protéger le roi, coûte que coûte.

Leur leader, le plus grand guerrier de tous et chef du clan Bascna, s’appelait Cumaill. Il était sans nul doute le préféré du roi et tous les autres guerriers en étaient verts de jalousie ! Ils décidèrent alors de comploter contre lui et, un jour, ils tentèrent leur chance et le tuèrent.

Sa femme, Muirne, fut alors effrayée que les criminels s’en prennent également à son jeune enfant, Finn. Elle décida donc de l’emmener avec elle dans un voyage périlleux vers une petite cave, située au cœur des montagnes de Sliabh Bloom. Ici, vivaient deux femmes. L’une était une guerrière, l’autre, une druidesse. Elle implora les femmes de prendre soin de son garçon, de le garder en sécurité et de lui enseigner tout ce qu’elles savaient dans le but qu’il puisse un jour passer les éprouvantes épreuves du test d’admission des Fianna. 

Les deux femmes, qui se prénommaient Bobdal et Fiacal, acceptèrent de prendre soin de Finn.

– Nous l’appellerons Demne, annoncèrent-elles. Nous le cacherons dans un endroit si sécurisé que toi-même tu ne seras pas capable de le trouver.

Ce fut un énorme sacrifice pour la mère de Finn, qui aimait son enfant plus que tout. Mais elle savait également qu’elle devait le laisser ici et faire confiance aux deux femmes pour le protéger des ennemis de son père. Elle fit alors ses adieux à son fils et retourna chez elle.

En grandissant, Demne lui enseigna toutes les choses indispensables pour lui permettre de rejoindre les rangs des Fiannas. Les femmes lui apprirent comment se défendre, à l’aide uniquement d’un bouclier, face aux lances des 9 guerriers. Il apprit également comment survivre en pleine nature, n’ayant avec lui qu’une lance pour lui permettre de chasser. Enfin, elles lui montrèrent comment réaliser des sorts magiques, dans le but de vaincre ses ennemis.

Mais il restait malgré tout encore une chose à apprendre. En effet, tout guerrier irlandais qui se respecte se doit de maîtriser l’art de la poésie. Ainsi, lorsque les femmes eurent apprit à Demne tout ce qu’elles savaient, elles l’envoyèrent étudier auprès du vieux poète Finnegas, qui vivait près de la grande rivière Boyne.

Suite à la page 2 …

Voir aussi

Jack Gleeson, l’acteur irlandais le plus détesté du monde

Jack Gleeson, l’acteur irlandais le plus détesté du monde 4.89 19 votes Surtout connu pour ...

Les prénoms irlandais les plus populaires

Les prénoms irlandais les plus populaires 4.89 44 votes Il n’est pas rare que lorsque ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.